Blingo

Hochelaga, 2 janvier 2016 – Samedi soir, les rues sont désertes. Quelques jours après Noël, une première tempête s’était abattue sur la province et après le soubresaut du 31 décembre, les tenanciers de bars et de salles de spectacle entraient maintenant dans cette période de jachère involontaire qu’est janvier. Le quartier entre tranquillement dans sa phase d’hibernation et tous s’encabanent dans leur chaumière pour fuir … Continuer la lecture de Blingo

Banané

Hochelaga, 31 décembre 2015 – La fébrilité est palpable, la tension contenue dans l’air est à couper au couteau. Bien que la situation n’ait rien d’imprévisible, de nombreuses personnes maugréent, on s’impatiente ouvertement et un homme excédé lance littéralement son jambon cuit au bout de ses bras en éructant un «tabarnac» suintant la frustration qui fait sursauter une petite dame attendant pour payer sa nourriture … Continuer la lecture de Banané

Extension du domaine de la lutte

Hochelaga, novembre 2015 – Il fallait être un initié pour connaître l’endroit. Bien qu’elle annonçait en grosses lettres un « Combat de Barbelé » présenté par un salon de tatouage du quartier, l’affiche de la soirée passait sans doute inaperçue pour les badauds ignorant qu’un gala de lutte se tenait dans le sous-sol de l’église du Très-Saint-Rédempteur. Samedi soir, à peine quelques heures avant la … Continuer la lecture de Extension du domaine de la lutte

Le roi de la jungle

Hochelaga, mai 2015. – Il règne sur Promenade Ontario cette ambiance frénétique typique des premières journées d’été. Le brouhaha ambiant suit cette mélodie propre au secteur où se côtoient crissements de pneus, rires enthousiastes et détonations de revolver. Comme c’est toujours le cas à cette période de l’année, c’est une faune bigarrée qui se dispute âprement le bitume de l’artère principale du quartier. Des adeptes … Continuer la lecture de Le roi de la jungle

Le mont des consommations

Hochelaga, mai 2015 – C’est à Rome que se trouve il Monte Testaccio, littéralement le Mont des tessons, baptisé avec justesse puisqu’il est constitué de tessons d’amphores. À l’époque, on les utilisait pour le transport du vin, de la bière mais surtout de l’huile d’olive. Comme il est de notoriété publique que les Romains de l’Antiquité affectionnaient se bourrer la face comme des porcs dans … Continuer la lecture de Le mont des consommations

Ruée vers l’art

Hochelaga, mai 2015 – “179,365,000” C’est le dernier montant qui resta suspendu dans l’air lors d’une enchère en sol newyorkais la semaine dernière où était à vendre Les femmes d’Alger, célèbre toile du peintre espagnol Pablo Picasso. La nouvelle, relayée dans les quotidiens internationaux, marqua l’imaginaire collectif. Depuis, une veritable ruée vers l’art secoue Hochelaga dans ses fondements. On ne flâne désormais plus, on maraude, … Continuer la lecture de Ruée vers l’art

Philanthropie

Hochelaga, mai 2015. – J’ai l’intime conviction que mes voisins sont de sacrés filous. Régulièrement, des voitures s’immobilisent à la hauteur de l’immeuble voisin, le chauffeur pénètre dans l’édifice et en ressort promptement, avant de disparaitre comme un mirage. Disposées stratégiquement, des caméras ornent les murs extérieurs. Les résidents n’ont pas l’air très commode. Au risque de paraître superficiel, ces dudes n’ont pas des tronches … Continuer la lecture de Philanthropie

Ruines

Hochelaga, mai 2015 – Déambuler dans les rues du quartier demeure périlleux, même plusieurs mois après les bombardements. Ça et là, des cratères hérités d’obus ennemis côtoient des amoncellements de pierres et de poussière, de quoi donner des aspects lunaires au secteur une fois la nuit venue. Les ruelles ont des airs de sentier d’hébertisme pour kamikazes. Le jour cependant, les sirènes stridentes se font … Continuer la lecture de Ruines