Le mont des consommations

Hochelaga, mai 2015

C’est à Rome que se trouve il Monte Testaccio, littéralement le Mont des tessons, baptisé avec justesse puisqu’il est constitué de tessons d’amphores. À l’époque, on les utilisait pour le transport du vin, de la bière mais surtout de l’huile d’olive.

Comme il est de notoriété publique que les Romains de l’Antiquité affectionnaient se bourrer la face comme des porcs dans la salade grecque, on ne s’étonne guère d’apprendre que le mont en question a 35 mètres de hauteur de même qu’une circonférence d’un kilomètre. 580,000 mètres cubes de bouteilles vides d’huile d’olive.

Rien de tel n’existe dans Hochelaga. En ces terres chaotiques, les résidents se débarrassent de leurs détritus au gré du hasard, les amoncèlements de rebuts se forment, gagnant en hauteur comme en odeur à l’approche de la collecte hebdomadaire.

Les sacs à ordures jonchent les coins de ruelles, les écrans cathodiques fracassés peuplent les trottoirs, le danger des matelas tachés d’urine regorgeant de puces est omniprésent.

Après avoir été un lieu de célébration, le Mont Testaccio, poreux de nature, fait aujourd’hui office de réfrigérateur géant pour une douzaine de vignerons prenant avantage du fait que la colline laisse passer l’air.

Invités à se pencher sur la question, moult comités d’experts peinent toujours à trouver une utilité aux dépotoirs modernes du Chlag.

Cela dit, le quartier montréalais n’est pas sans mérite. Incessamment, des volontaires arpentent les rues avec diligence, on redouble d’ardeur à l’aurore: contrairement aux Romains, ici, on recycle nos bouteilles vides.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s